S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
23.02.2024 à 06 H 26 • Mis à jour le 23.02.2024 à 06 H 26
Par
Offshoring

Au Maroc, AXA veut adosser des centres de compétences à ses call centers

L'assureur français AXA continuera d'investir au Maroc, afin de renforcer ses effectifs. Selon des sources médiatiques, citant le directeur général adjoint du groupe, Frédéric de Courtois, AXA maintiendra sa politique de maitrise des coûts, misant sur le nearshoring et l'offshoring. Des délocalisations qui privilégieront le Maroc, en plus de l'Inde et de la Pologne, apprend-on. Cette politique se justifie par les gros salaires, présents dans les zones européennes, impactant directement les finances de l'assureur.


Alors que les centres d'appel d'AXA au Maroc comptent déjà 5 000 salariés, il s'agit également de rajouter des centres de compétentes à haute valeur ajoutée, et dans des métiers-clés, fait savoir la même source.


On cite notamment l'intelligence artificielle, utilisée dans des domaines comme celui de la gestion des sinistres, et l'informatique comprenant les risques cyber.


Pour la taille de l'effectif, au Maroc comme en Inde et en Pologne, leur poids dans la masse salariale mondiale d'AXA passera de 10 % à 12 % à la fin du plan 2026, souligne de Courtois. On comptera 2 200 salariés offshore de plus à effectifs constants, relève la presse française.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu