S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
24.02.2024 à 23 H 06 • Mis à jour le 24.02.2024 à 23 H 06 • Temps de lecture : 2 minutes
Par et
Agriculture

Souss-Massa : Akhannouch préside l’ouverture du Festival de l’amandier à Tafraout

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a présidé, samedi à Tafraout, l’ouverture officielle de la 11ème édition du Festival de l’amandier.


Organisé du 23 au 25 février sous le thème « Terre d’amandier, terroir d’avenir », ce festival s’inscrit dans le cadre de la stratégie Génération Green 2020-2030.


Devenu un rendez-vous incontournable du secteur, le Festival de l’amandier de Tafraout se veut un carrefour économique, culturel et artistique, et constitue une véritable locomotive pour le développement de la culture de l’amandier.


Cette manifestation a également pour objectif de contribuer à la valorisation du patrimoine de l’Anti-Atlas et à l’amélioration des conditions socio-économiques des populations locales à travers la consolidation des principes de l’économie sociale et solidaire. Elle vise aussi à promouvoir la filière de l’amandier, produit phare et labellisé de la zone.


Erigé au cœur de la ville de Tafraout sur une superficie de 2 000 m², le Festival connait la participation de plus de 100 exposants des produits du terroir, venus de différentes régions du Maroc ainsi que des professionnels du secteur. Il prévoit d’accueillir plus de 80 000 visiteurs.


En marge du Festival, plusieurs activités sont organisées, notamment des activités artistiques, folkloriques, pédagogiques et culturelles. Des ateliers visant le renforcement des capacités des participants sont aussi à l'ordre du jour.


L'ouverture de ce festival a été marquée par la présence du ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Mohammed Sadiki, du wali de la région Souss-Massa, du gouverneur de la province de Tiznit, du président du Conseil de la région Souss-Massa, du président de la Chambre d’agriculture régionale, des élus, ainsi que d'une importante délégation de responsables du ministère.


Pour rappel, la filière de l’amandier joue un rôle social important en créant environ 27 millions de journées de travail par an. Afin de consolider les acquis et de développer davantage cette filière dans le cadre de la nouvelle stratégie Génération verte 2020-2030, un nouveau contrat-programme est en cours de conclusion entre le gouvernement et la Fédération interprofessionnelle pour le développement des arbres fruitiers.


Les objectifs de ce contrat-programme, fixés à l’horizon 2030, visent à planter des amandiers sur une superficie supplémentaire de 108 000 hectares.


A noter que la superficie totale occupée par les amandiers s'élève à 230 510 hectares au niveau national au cours de la saison 2022-2023. Les principales zones de production sont principalement concentrées dans les régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Fès-Meknès et l'Oriental. La production moyenne d'amandes non décortiquées est estimée à environ 146 096 tonnes.


Quant à la région, la superficie destinée à la culture de l’amandier est estimée à plus de 23 431 Ha, notamment dans l’Anti-Atlas, avec une production de 6 900 Tonnes/an (décortiqué).

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct