S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
23.02.2024 à 18 H 25 • Mis à jour le 23.02.2024 à 18 H 25 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Trésor

Les recettes fiscales dépassent 24 MMDH en janvier

Les recettes fiscales se sont établies à 24,719 milliards de dirhams (MMDH) en janvier 2024, en progression de 5,3 % par rapport à la même période un an auparavant, selon le ministère de l’Économie et des Finances.


Ces recettes ont ainsi affiché un taux de réalisation de 9,1 % par rapport aux prévisions de la Loi de finances 2024, fait savoir le ministère dans la récente situation des charges et ressources du Trésor (SCRT).


Les remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux, y compris la part supportée par les collectivités territoriales, se sont chiffrés, quant à eux, à 387 millions de dirhams (MDH), contre 256 MDH en janvier 2023, ajoute la même source. Par nature d’impôt et de taxe, l’Impôt sur les sociétés (IS) a affiché une progression de 88 MDH (+4,3 %).


L’Impôt sur les revenus (IR) a connu, quant à lui, une baisse de 105 MDH (-1,8 %) recouvrant, d’une part, un recul des recettes de l’IR/professionnels (-350 MDH) et de l’IR/salaires (-150 MDH) et, d’autre part, une augmentation des recettes notamment de l’IR/profits fonciers (+138 MDH).


En outre, la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) a augmenté de 670 MDH attribuable principalement à la TVA à l’intérieur (+705 MDH ou +19,2 %).


Pour leur part, les droits de douane sont restés quasi-stabiles à près de 1,2 MMDH, alors que les taxes intérieures de consommation ont connu une hausse de 93 MDH (+3,7 %).


S'agissant des droits d’enregistrement et de timbre, ils ont progressé de 373 MDH (+9,6 %) suite notamment à la hausse des droits d’enregistrement.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct